Autoradio gps : indispensables pour tous les chauffards

D’importantes innovations ont marqué l’histoire de l’autoradio durant les trois dernières décennies. L’autoradio classique était destinée uniquement à capter les émissions radiophoniques AM et FM, doté de 2 boutons dont l’un servait à régler le volume sonore et l’autre à rechercher manuellement les fréquences. En 1983, les Etats-Unis décident d’ouvrir aux usages civils des assistants de navigation utilisant la technologie du GPS. Les premiers récepteurs GPS spécialisés dans la navigation maritime, aérienne, automobile et bien d’autres encore, font leur apparition dans les années 90. Très vite, l’autoradio navigation a conquis les divers usagers et connu un énorme succès, à tel point que, dans les années 2000, plus de 90 millions de postes radio GPS navigation ont été vendus dans le monde.

Le succès de l’autoradio navigation est d’autant plus amplifié par la mise à disposition du public de divers logiciels de navigation GPS, exploitables en utilisant un assistant numérique personnel, ou un pocket PC, ou encore un agenda électronique connu sous son sigle anglais « PDA » (Personal Digital Assistant).

Pour répondre aux besoins sans cesse croissants des consommateurs, diverses applications de navigation GPS ont été développées, pour ne citer que les dizaines de millions de smartphones équipées de GPS, ainsi que l’intégration généralisée des GPS à l’intérieur des tableaux de bord des véhicules, notamment à partir de 2010.

La combinaison de ces deux pratiques, à savoir le prééquipement en GPS des smartphones et l’installation quasi systématique du GPS sur les récentes voitures, explique en grande partie la chute des ventes de poste radio GPS navigation ces dernières années, constatée un peu partout dans le monde. autoradio gps

 

1) Evolution de l’autoradio

Comme son nom l’indique, l’autoradio peut se définir selon le Larousse comme un « Poste récepteur de radiodiffusion destiné à fonctionner à bord des automobiles et autres véhicules et alimenté par leur propre batterie. » Au début, ses principales fonctions consistent à permettre aux gens d’écouter de la musique, des informations et des émissions radiophoniques à bord de tout type de véhicules tels que voitures légères, camions, autocars, et autres engins motorisés utilisés sur les chantiers.

L’apparition des transistors et d’autres composants électroniques dans les années 50 ont considérablement permis de réduire la taille de l’autoradio. Ce qui est à l’origine des modèles adaptés aux voitures dans les années 60-70, mais aussi de l’ajout d’un lecteur de cassettes permettant à l’utilisateur d’écouter ses morceaux préférés. Et très rapidement, dans les années 80, les constructeurs ont réservé sur les voitures un emplacement dédié au poste de radio sous le tableau de bord des véhicules.

Dans les années 90, les problèmes de raccordements électriques sont complètement résolus puisque la standardisation des postes autoradio se traduit par la simplification et la réduction du nombre des fils de raccordements limités à deux connecteurs seulement, dont l’un est réservé à l’alimentation et l’autre aux haut-parleurs. L’installation d’un autoradio ne nécessite désormais que quelques minutes et peut même être réalisée par les néophytes sans risque de commettre des erreurs de branchement.

Ces premiers types d’autoradio sont connus sous l’appellation de « simple DIN » dont la dimension de l’écran tourne autour de 4 pouces (10 cm en diagonale), par opposition aux dernières nouveautés de format double DIN équipées d’écrans de 7 à 8 pouces (17,5 à 20 cm en diagonale), voire plus, lesquelles font une percée spectaculaire depuis une dizaine d’années, équipant en série la quasi-totalité des véhicules issus des grandes marques.

Depuis 2008 à nos jours, outre les multiples fonctions multimédia équipant une grande partie des récents véhicules, la fonction GPS vient s’ajouter à l’autoradio pour satisfaire les besoins des clients de plus en plus connaisseurs et exigeants. C’est ainsi que le terme autoradio gps est devenu une véritable référence, dès lors qu’on aborde les options disponibles sur une voiture, en ce sens que la présence ou non de cette option majeure constitue, depuis quelques années, un critère essentiel pour le client, parfois décisif dans son choix, au moment de l’achat d’un véhicule.

C’est la raison pour laquelle plusieurs marques de voitures, notamment les plus prestigieuses ayant déjà acquis beaucoup de notoriété dans le domaine de l’automobile, ne ménagent point leurs efforts pour maintenir et assurer la fidélité de leur clientèle. Sans oublier que l’autoradio gps, montée en série sur les divers modèles de leurs marques, leur permet à coup sûr de maintenir leur positionnement sur le marché, voire d’attirer de nouveaux clients friands d’essayer les innovations apportées par les nouvelles technologies de dernier cri.

Le plus souvent, il arrive même que le client fanatique de l’autoradio gps pense à tort ou à raison, que l’existence de cette option sur un véhicule laisse supposer que celui-ci dispose également d’autres options multimédia des plus avancées tels que la compatibilité avec disque dur externe, port carte SD, port carte MMC, compatibilité bluetooth, téléphonie mains libres, supports CD et DVD tous formats, MP3, WMA, Divx et d’autres formats audio et vidéo les plus utilisés, entrées auxiliaires, entrée USB et sorties ligne, ainsi que sorties subwoofer.

Or, il importe de signaler que le fait de disposer dans son véhicule d’un autoradio gps ne signifie pas forcément que l’appareil est doté de différentes options multimédia qu’on vient d’énumérer. Aussi, de plus amples informations devraient faire l’objet d’une demande claire et précise auprès du concessionnaire ou du fabricant afin d’être fixé sur les autres fonctions disponibles sur un autoradio gps et éviter ainsi les surprises désagréables, souvent sources de frustration.

 

2) Exploitation de l’autoradio gps

Le GPS (Global Positioning System) ou Système mondial de positionnement est un système de navigation mondial qui utilise des informations en provenance des satellites en orbite. Il s’agit d’un système de géolocalisation, opérationnel à l’échelle mondiale, et ce, grâce à l’exploitation et au traitement des signaux émis par les satellites susmentionnés. En 2010, la navigation GPS acquiert une grande popularité, poussant l’industrie automobile à intégrer davantage cette nouvelle technologie dans presque toutes les voitures fabriquées.

Pour les automobiles, le système GPS y afférent consiste à déterminer des itinéraires en fonction de l’importance du réseau routier. A cet effet, il peut facilement être mis à profit par les utilisateurs qui peuvent définir les divers lieux de destination et d’arrivée par leurs coordonnées géographiques, ainsi que par leurs adresses postales.

autoradiogpsLes autoradios gps sont le plus souvent utilisés par les voitures particulières, les taxis et les autocars parcourant de longues distances. Il convient de noter que les instructions sont émises d’une façon claire, renforcées par une technique informatique dite synthèse vocale, laquelle consiste à obtenir la création de paroles artificielles via tout type de texte.

Plusieurs options sont disponibles et proposées par différentes versions d’autoradio gps sorties récemment, dont les résultats sont à la mesure des attentes des utilisateurs les plus exigeants :

  • Apparition des cartes en trois dimensions permettant à l’utilisateur des informations plus complètes et plus précises.
  • Exploitation de la reconnaissance vocale facilitant énormément la tâche de l’utilisateur lors de l’indication de l’adresse d’arrivée, en se passant ainsi de la saisie manuelle.
  • Divers paramètres, pour ne citer que la météo, les embouteillages et les travaux de voiries sont pris en compte par les récents autoradio gps lors du calcul de l’itinéraire la plus appropriée. Pour ce faire, toutes les données sont transmises par un téléphone portable connecté à l’autoradio gps par bluetooth, amplifiées et émises par les haut-parleurs du véhicule.
  • La vitesse maximale permise s’affiche également sur l’écran android de l’autoradio gps. La vitesse maximale autorisée est, en effet, sujette à de fréquents changements suivant que la voiture roule en ville, sur une route nationale ou sur une autoroute. A noter que les législations y afférentes changent d’une ville à une autre, et a fortiori, d’un pays à un autre.
  • Le système GPS est également en mesure de détecter la présence des radars fixes, ce qui constitue un excellent moyen pour avertir et rappeler les chauffards de se conformer aux règlementations routières.
  • D’autres appareils adoptant la technologie du GPS « communicant » sont capables de mettre au service des utilisateurs les pages jaunes, la météo et les alertes radars aussi bien fixes que mobiles, ainsi que d’autres informations, dont entre autres l’infotrafic, etc …

 

A noter que le formidable engouement enregistré par l’autoradio navigation a incité les leaders dans le domaine du GPS à la fabrication d’une multitude de modèles destinés à toutes sortes de modes de transports tels que poids lourds, motos, vélos et, bien évidemment, des modèles spécifiques pour la navigation aérienne ou maritime. Il existe même des petits appareils GPS réservés aux piétons pour les aider dans leurs déplacements dans les zones urbaines et aux amateurs de randonnées pour faciliter leur géolocalisation en cas de besoin.

Par ailleurs, il convient de souligner qu’outre les caractéristiques des fonctions multimédia, un autoradio gps met souvent à la disposition des utilisateurs toutes les informations relatives à ses fonctions GPS tels que cartographie et système de cartographie, liste et nombre de pays couverts, zones dangereuses, commande vocale et le récepteur info trafic, ainsi que la technologie de réception y afférente.

Written by 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *